Grands Vins Mythiques - 15/04/2013

compte Rendu: Des vins de légende parmi Haut Brion, J.L.Chave, Rayas, Grange des Pères, Dom Pérignon, Yquem et consorts

Dom Pérignon 2000

La robe est dorée, avec une intensité moyenne. Au nez, on perçoit des arômes de fruits blancs, de crème, d'agrumes, de foin et de champignons, avec des notes de grillé et légèrement miellées. En bouche, le bel équilibre et les fines bulles sont soulignées par une puissance et une longueur remarquable. Un champagne qui mérite d'être attendu pour livrer plus de complexité.

Château Grillet 2001

La robe, jaune pâle, est d'une intensité plutôt faible. Le nez, peu intense au 1er abord, présente des notes de fumé, de lacté, de fruits secs, de melon vert, et de pierre. La bouche offre à la fois de l'acidité et de l'alcool mais qui ne s'équilibrent pas entre elles. Le vin trouvera certainement plus harmonie dans les prochaines années qu'il méritera en cave. Le vin s'ouvre remarquablement à l'aération.

Vincent Girardin, Batard Montrachet 2002

La robe est soutenue, avec un or/vieil or intense. Les arômes (miel, caramel au lait, agrumes confits, pain d’épices) confèrent à ce vin un nez gourmand mais qui révèle une évolution avancée. La bouche (agrumes, écorce d’orange, miel) plus jeune qu'attendue, présente une acidité moyenne en opposition à son volume et sa longueur remarquable. Un vin prêt à boire, pour ce qui est de cette bouteille en tous cas.

Clos des Lambrays 2004

La robe est d’intensité moyenne avec des reflets bruns. Le nez est frais, légèrement végétal avec des arômes de fumé, d'épices, de cuir et de ronce. En bouche, le touché est soyeux avec des tannins toutefois perceptibles, sur un support acide et une longueur important. On retrouve les arômes de ronce du nez, signe d'un millésime froid en Bourgogne.

Henri Bonneau « Marie Beurrier »2004

A l’œil, nous avons une intensité forte, une teinte rubis, trouble, avec quelques légers reflets tuilés. Une multitude d’arômes se livrent au nez : fruits cuits, cuir, épices douces, menthol, banyuls/porto, olive noire. La bouche, soyeuse et harmonieuse présente un bel équilibre pour un vin aussi sudiste. Les tannins sont bien présents, tout autant qu'une belle longueur signature d'un beau terroir. Encore un grand vin avec un beau potentiel.

Trévallon 1989

Probablement le plus grand vin de la soirée.
La robe tuilée est d'une intensité moyenne. Les arômes sont splendides : confiture, eau de vie, infusion, fruits noirs, olives noire, fumé, cuir, bois précieux. L’attaque délivre une belle acidité sur une concentration moyenne. Les tanins sont particulièrement soyeux. L'expression aromatique et la longueur sont superbe. Un très grand vin.

Haut Brion 1999

La robe est d’un rubis intense avec de faibles traces d’évolution. Au nez, on retrouve de la fraise écrasée, de la réglisse, des notes fumées et du cacao. La bouche offre un superbe toucher, un équilibre remarquable et des tanins veloutés sur une longueur interminable de notes lactées et terreuses. Le vin commence tout juste à se livrer, mais il illustre déjà bien le racé des vins de la galaxie Haut Brion.

Yquem 1985

A l’oeil, la robe est de couleur vieil or. Le nez est très engageant : agrumes confits, mandarine, abricot, miel, pâte de fruits. La bouche offre un beau volume, une fraîcheur intéressante avec une prédominance d’écorce d’orange et de mandarine. La finale est longue, sur un soupçon d'amertume.

Aller vers : Accueil entreprise

Tous les cours à venir

Aller à : Tous les cours à venir

Voir l'ensemble de tous les cours programmés

Offrez un cours

En quelques minutes obtenez votre chèque cadeau préimprimé